Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Académie de Reims
Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
LA PEDAGOGIE
Le SNALC de Champagne-Ardenne
Avantages du Snalc
Nos recommandations
Qui sommes-nous ?
Les Actualités
Actu locale
Actu nationale
réforme du lycée
Samuel Paty
situation sanitaire
LES PUBLICATIONS
Guides papier
Journal académique
le Snalc dans les médias
Revue nationale
VOUS ETES...
AED
AESH
Carrière
Conditions de travail
Rémunération
BIATSS
Conditions de travail
Rémunération
CPE
Professeur contractuel
Professeur dans le supérieur
Professeur des écoles
Carrière
Classe exceptionnelle
Hors classe
Mutations / détachement
Rendez-vous de carrière
Retraite
Conditions de travail
Guides 1er degré
Rémunération
Professeur du second degré
Carrière
Classe exceptionnelle
Hors classe
Mutations / détachement
Rendez-vous de carrière
Retraite
Conditions de travail
Guides du second degré
Rémunération
Professeur stagiaire
Carrière
Conditions de travail
Guides et publications
Rémunération
PSY-EN
x

Concours et promotion

© iStock - 101dalmatians
Article publié dans la Quinzaine Universitaire n°1436 du 8 janvier 2020
Par Frédérick SEITZ, Président du SNALC Versailles
 
Le concours et la promotion sont deux aspects de la carrière. Le concours l’ouvre, la promotion la fait avancer. Or, réussir un concours de recrutement de l’éducation nationale, en particulier le plus exigeant d’entre eux qu’est l’agrégation, n’ouvre pas à des perspectives de carrière qui concordent avec les efforts et les qualités exigés des candidats.

 

Promotion vient du latin promoveo qui veut dire avancer, pousser ou propulser vers l’avant. Expérience, compétence, engagement mettent l’agent en lumière, l’élèvent aux regards des autres, le placent en avant.

 

Cette année se tiendront pour la dernière fois les commissions administratives paritaires (CAPA, CAPD et CAPN) pour traiter des différentes opérations d’avancement et de promotion. Les élus du SNALC sauront y veiller à la transparence et à la régularité des opérations et au respect des droits de chacun.

 

A partir du 1er janvier 2021, les CAP perdront leurs prérogatives et ne seront plus consultées en matière de promotion et d’avancement (conséquence de la loi n° 2019-828 de transformation de la fonction publique du 6 août 2019). C’est pourquoi les commissaires paritaires du SNALC vous seront encore plus utiles pour vous aider, en amont, à mettre en avant les qualités spécifiques et la valeur de votre dossier.

 

Cette loi reconnaît en revanche et porte au niveau législatif la possibilité offerte aux agents de se faire assister dans l’exercice de leurs recours administratifs contre les décisions individuelles défavorables (à partir de 2020 en ce qui concerne la mobilité et de 2021 en ce qui concerne l’avancement et la promotion) par un représentant désigné par l’organisation syndicale représentative de leur choix.

 

Seules les organisations syndicales siégeant au comité technique ministériel (dont le SNALC) pourront assister les collègues face à l’administration et ce quel que soit leur corps. Le concours, quant à lui, est le premier pas pour entrer dans un corps, l’amorce de la carrière. Mais comparées aux connaissances et aux capacités requises pour être admis, en particulier à l’agrégation, les perspectives de promotion sont scandaleusement insuffisantes.

 

C’est pourquoi le SNALC après avoir voté contre le PPCR et dénoncé le trompe-l’oeil de la pseudo revalorisation des carrières qu’il impose, continue le combat contre cette injustice.

 

contact :
info@snalc.fr
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi