Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
LA PEDAGOGIE
Le SNALC de Champagne-Ardenne
Avantages du Snalc
Nos recommandations
Qui sommes-nous ?
Les Actualités
Actu locale
Actu nationale
réforme du lycée
Samuel Paty
situation sanitaire
LES PUBLICATIONS
Guides papier
Journal académique
le Snalc dans les médias
Revue nationale
VOUS ETES...
AED
AESH
Carrière
Conditions de travail
Rémunération
BIATSS
Conditions de travail
Rémunération
CPE
Professeur contractuel
Professeur dans le supérieur
Professeur des écoles
Carrière
Classe exceptionnelle
Hors classe
Mutations / détachement
Rendez-vous de carrière
Retraite
Conditions de travail
Guides 1er degré
Rémunération
Professeur du second degré
Carrière
Classe exceptionnelle
Hors classe
Mutations / détachement
Rendez-vous de carrière
Retraite
Conditions de travail
Guides du second degré
Rémunération
Professeur stagiaire
Carrière
Conditions de travail
Guides et publications
Rémunération
PSY-EN
x

La G.I.P.A reconduite en 2021-2022

© iStock_Yingko

Depuis 2008, les fonctionnaires qui n’ont bénéficié d’aucune augmentation salariale pendant quatre ans ont le droit de recevoir la G.I.P.A. (garantie individuelle du pouvoir d’achat), c’est-à-dire une indemnité qui compense pour ces quatre ans l’augmentation du coût de la vie. Toutefois, chaque année, il faut un arrêté pour provoquer la mise en paiement de cette indemnité.

Le Journal officiel du 12 août 2021 a publié plus tôt que les autres années l’arrêté attendu. Il en résulte que les fonctionnaires qui n’ont pas connu d’augmentation salariale, de promotion de corps ou de grade entre le 31 décembre 2016 et le 31 décembre 2020 auront droit au versement de cette indemnité. 

Son montant tient compte de l’inflation constatée entre ces deux dates de 3,78 %, la valeur de calcul du point ayant évolué entre ces deux dates de 55,7302 euros à 56,2323 euros. 

Connaissant les lenteurs de l’administration, l’on peut espérer néanmoins que cette fois-ci les bénéficiaires seront servis avant le 31 décembre 2021. 

Cependant, comme chacun pourra s’en rendre compte facilement, il ne reste que très peu de cas où un fonctionnaire doit rester au moins 4 ans avant de changer d’échelon. Cela signifie que très peu de fonctionnaires en bénéficieront effectivement. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi